Comment bénéficier d’un test de paternité gratuit ?

Réaliser un test de paternité gratuit, est-ce possible ? Comment faire ?

De nombreuses personnes souhaitent réaliser un test de paternité pour tester leurs empreintes génétiques, mais peu d’entre elles savent comment réaliser ce dernier. Pourtant, il est possible de se faire envoyer un kit de test de paternité gratuit pour effectuer un prélèvement en toute discrétion. Comment fonctionne le test de paternité gratuit ? Quel budget faut-il compter pour effectuer les analyses biologiques ? En combien de temps sont disponibles les résultats ? Nous vous répondons.

Pourquoi réaliser un test de paternité ?

Parce qu’une même famille peut connaitre d’importantes divisions, il est parfois nécessaire de remédier à ces moments de doute pour avancer dans la convivialité. Ainsi, de nombreuses personnes ont recours à un test de paternité afin de mieux connaitre leurs origines. Il est possible, par le biais d’un simple kit de prélèvement, de vérifier le lien de parenté que l’on entretien avec une personne à l’aide d’un prélèvement, la plupart du temps réalisé à l’insu de cette dernière.

Un tel test de paternité n’aura ainsi pas pour objectif d’agir en justice. Il ne s’agit pas d’un test officiel qui vise à produire des effets juridiques. Son résultat ne pourra pas être utilisé devant un juge pour demander la fixation d’une pension alimentaire, par exemple. Néanmoins, il permettra d’analyser les empreintes génétiques de deux personnes pour établir la vérité sur l’identité du père biologique. Une vérité relative, certes, mais qui permettra d’écarter les doutes qui planent sur la période précédant la naissance d’un enfant. Par la suite, selon le résultat d’analyse des empreintes, il sera possible de mener une action en recherche de paternité qui, elle, aura pour but de produire des effets juridiques.

Le test de paternité est-il gratuit ?

Le test de paternité est en général commandé auprès d’un laboratoire étranger, soit par Internet, soit par téléphone. Sur commande, il est possible de se faire envoyer par voie postale un kit de prélèvement, de manière entièrement gratuite. Ce kit permettra d’effectuer les prélèvements nécessaires pour établir ou non un lien de filiation entre deux individus. Le prélèvement est non invasif, il consistera à récolter certains éléments pouvant contenir les marqueurs génétiques de la personne testée.

Une fois le prélèvement réalisé, l’échantillon est renvoyé au laboratoire par voie postale afin d’examiner le patrimoine génétique qu’il contient, et ainsi indiquer au demandeur le résultat des tests ADN le plus rapidement possible. Si l’envoi du kit de prélèvement du test de paternité est gratuit, l’analyse de l’ADN par le laboratoire est onéreuse. Cependant, les coûts de ces laboratoires sont généralement très faibles compte tenu de la précision avec laquelle ils apportent des réponses. Saviez-vous que si le prélèvement effectué contient de l’ADN, le résultat du test est donné avec une précision supérieure à 99,9% ?

Comment fonctionne le prélèvement réalisé ?

L’envoi du kit de prélèvement permettant de réaliser le test de paternité le test de paternité est gratuit. Ce dernier contient une notice ainsi que tous les éléments nécessaires pour réaliser le prélèvement. C’est à la personne qui commande le kit de réaliser le meilleur prélèvement afin de faire apparaître les caractéristiques génétiques de la personne testée.

Il faut savoir qu’en matière de test ADN, les meilleurs prélèvements sont invasifs. Par excellence, le frottis buccal permettant de récolter la salive ou encore une prise de sang permettent de mettre en évidence l’empreinte génétique d’un individu et ainsi d’établir un lien de paternité avec la plus grande fiabilité. À l’inverse, d’autres échantillons pouvant être prélevés peuvent ne pas fonctionner, car la probabilité qu’ils contiennent de l’ADN permettant d’étudier le génome est plus faible.

Quels sont les prélèvements pouvant être réalisés ?

À peu près tout et n’importe quoi peut être prélevé pour le test ADN, lequel permettra l’établissement de la filiation généalogique de la personne qui le demande. Les tâches de sang et de sperme fraîches sont à privilégier lors d’un prélèvement ADN, car ces dernières ont la probabilité la plus forte de contenir de l’ADN, des chromosomes et donc un gêne qui permettra d’établir la filiation lors de l’analyse ADN.

Si d’autres éléments peuvent être prélevés (cheveux, poils, peau, brosse à dent ou paille usagées…), ces derniers possèdent une probabilité inférieure de contenir des traces ADN permettant de réaliser des tests génétiques. Il y a donc des chances pour que les laboratoires étrangers ou français ne soient pas en mesure de déterminer si la personne testée est le père biologique de l’enfant, et que le prélèvement ait ainsi été envoyé pour rien.

Le test de paternité dégrade-t-il les relations familiales ?

En règle générale, un test de paternité est sollicité auprès d’un laboratoire étranger pour vérifier les marqueurs génétiques d’une personne (le père présumé) sans son consentement, de manière occulte.

Le test permet alors d’avoir le cœur net en cas de doute, sans dégrader les liens familiaux qui unissent les membres d’une même famille. L’auteur de la reconnaissance de paternité effectuée à la naissance peut, dans certains cas, ne pas être le père, surtout lorsque la mère a pu avoir des relations intimes avec une autre personne au début d’une relation. Le kit de prélèvement sollicité auprès d’un laboratoire étranger permet alors d’analyser les données génétiques d’une personne et de lever tous les doutes sur la filiation à l’insu de cette dernière, donc sans dégrader les relations qui unissent les individus.

Et si le résultat du test est négatif ? Comment faire valoir ses droits ?

Comme vu précédemment, le test de paternité réalisé auprès d’un laboratoire étranger n’a pas de valeur légale en France. Si le résultat est scientifiquement incontestable, il faut avant d’engager une action devant le Tribunal de grande instance, se soumettre à un test ADN réalisé dans un laboratoire français habilité, qui aura pour sa part une valeur juridique. La procédure sera cependant sans surprise grâce au résultat obtenu à l’aide du premier kit de prélèvement. Le recours à un laboratoire étranger enlève ainsi tout caractère aléatoire à la procédure en contestation de paternité réalisée en France par la suite.