Quel est le coût d’un test de paternité ?

Le test de paternité est un examen génétique qui permet de vérifier le lien de parenté biologique entre un enfant et son éventuel géniteur. Il est généralement accompli à partir de prélèvements buccaux, dans lesquels le chromosome Y permet d’explorer la lignée paternelle. Également appelé test ADN, le test de paternité est usuellement réalisé dans le cadre de démarches d’ordre juridique.

Cependant, il est de plus en plus usité, étant donné qu’actuellement, il devient plus simple de trouver des kits de test de paternité sur la toile. Au-delà de la confirmation d’un lien de filiation entre un homme et son enfant, le recours au test ADN est aussi valable dans d’autres situations. Quelles sont donc les raisons de recourir à un tel test ? Comment l’effectuer et quel peut être son coût ? Ci-dessous quelques éléments de réponses.

Les différentes raisons de procéder à un test de paternité

Diverses circonstances peuvent inciter à faire un test de paternité. Ce test peut notamment être demandé par une femme enceinte qui, ayant eu des relations intimes avec deux hommes dans une courte période, ne sait pas lequel est le père de l’enfant. Cela permet ainsi de dissiper le moindre doute sur la véritable identité du père biologique de son futur bébé. Deux options sont envisageables, soit choisir une analyse ADN prénatale à entreprendre au cours de la grossesse, soit un test de paternité normal, à effectuer après la naissancede l’enfant.

Un test de paternité est également pratiqué en guise de preuve, selon lequel un père détient des droits particuliers sur son enfant, dans le cas où ce dernier est divorcé de son épouse. Le test ADN peut ainsi donner la réponse avant de procéder à un test accompli par un laboratoire national agréé, qui pourra être exigé par le Tribunal de grande instance. Ce dernier test certifiera que le père possède effectivement un lien de parenté, et peut conduire à lui offrir l’autorité parentale ou un droit de visite et d’hébergement de son fils ou sa fille. Cela, que l’enfant ait été conçu hors mariage ou pendant le mariage. Toutefois, il peut aussi aider une mère à réclamer une pension alimentaire à son ex-partenaire.

D’autres procédures judiciaires en droit de la famille peuvent requérir la réalisation d’un test. Les analyses ADN peuvent entrer en jeu afin d’élucider des problèmes familiaux qui sont dans la plupart des cas relatifs à un conflit entre des héritiers. Elles aident en outre à connaître l’origine d’une personne. Dans ce cas, des tests ADN réalisés sur les grands-parents peuvent être entrepris.Dans le cas de la disparition d’une personne, le test ADN peut se révéler utile. Il permet de confirmer qu’une personne perdue de vue depuis plusieurs années est en réalité celle qui est recherchée, comme par exemple un père. Un test de paternité peut être efficace pour savoir si deux enfants sont des jumeaux, des frères ou des sœurs.

En clair, les tests de paternité sont des éléments permettant d’attester avec exactitude le lien de parenté entre deux personnes. Vous pouvez procéder à cet examen pour résoudre différentes situations familiales compliquées. Et attendu que ce test consiste à démontrer le lien de filiation paternelle entre deux individus, il sera nécessaire de solliciter au moins deux personnes de la lignée paternelle concernée. Aussi, pour l’exécution d’un test de paternité, il est essentiel de recourir à un laboratoire d’expertise ADN agréé et qualifié. Le laboratoire doit se conformer aux normes internationales, telles que la norme ISO17025.

Comment faire un test de paternité ?

Le déroulement d’un test de paternité dépend du type d’échantillons d’ADN extrait sur les personnes concernées. En général, l’échantillon le plus utilisé pour le test ADN est le prélèvement buccal. Il s’agit d’une méthode indolore qui consiste en un frottis dans votre boucheà l’aide d’un genre de coton-tige pour avoir un échantillon de salive. Dans le cas où l’une des deux personnes, que ce soit le père et l’enfant, est dans l’impossibilité de présenter un échantillon, il est toujours possible de prélever l’ADN sur tout type de support : empreintes génétiques, sperme, ongles, liquide amniotique, prélèvement sanguin, cheveux…

Ces échantillons seront transmis au laboratoire, lequel pratiquera tous les examens indispensables afin de définir s’il existe ou non un lien de filiation, légitime ou pas.Certains laboratoires tels qu’Europaternité peuvent vous aider à simplifier vos prélèvements pour l’accomplissement du test ADN. Ils pourront vous proposer des kits prêts à l’usage. Ces kits sont parfaitement légaux et ont été conçus afin de vous faciliter la tâche. Lorsque les résultats sont obtenus, ces derniers vous seront aussitôt renvoyés.

Comment déterminer le prix d’un test de paternité ?

Le coût d’un test ADN dépend de nombreux critères. Si le tarif du test standard s’élève à 149 euros, des frais de retour du kit par la poste doivent être remboursés par le demandeur de test. Les frais de renvoi des résultats sont néanmoins inclus dans le prix du test. Toujours est-il que ce prix peut être revu à la hausse suivant certains paramètres.

Test sur une femme enceinte pour la recherchede paternité de son futur bébé

Si une mère désire connaître l’identité du père biologique de son enfant alors qu’elle est encore en pleine période de grossesse, elle devra opter pour un test de paternité non invasif dont le montant est d’environ 950 euros. Ce test ne peut être effectué qu’à compter de la 8e semaine de grossesse. Il requiert une prise de sang auprès de la femme enceinte et un frottis buccal pour le prétendu père.

Le prix du test ADN en fonction du genre de prélèvement réalisé

Le prix de base d’un test standard est de 149 euros pour un enfant et son géniteur. Ce test est fait grâce à des échantillons buccaux qui sont dits standards. Tout autre prélèvement est donc considéré comme non-standard. Un échantillon non standard doit être soumis à un test de viabilité coûtant 90 euros. Ce test de viabilité vise à extraire une substance génétique permettant d’entreprendre le test.

Le coût du test suivant le nombre de parents à tester

Pour un prétendu père et un enfant, le prix du test revient à 149 euros. Si vous envisagez de faire un test de paternité sur plusieurs personnes, cela coûtera 90 euros de plus pour chaque père et enfant. Ce, si les prélèvements de chaque individu à tester parviennent au même moment au laboratoire.